L'actualité des Entreprises publiques locales

Services à la personne

La célèbre éruption du volcan Eyjafjöll a poussé involontairement le secteur des transports à accélérer la mise en place d’une médiation avec les usagers. ©Arni Frioriksson

Médiation et Epl, les consommateurs méritent toute l’attention

L’ordonnance du 20 août 2015 a modifié les règles du code de la consommation. Les entreprises ont désormais obligation d’avoir un médiateur spécifique de la consommation pour régler certains litiges qui apparaîtraient dans le cadre d’une transaction commerciale. Les Epl ont anticipé le mouvement pour satisfaire leurs usagers-consommateurs.

Chez Tice, les réclamations sont traitées rapidement. La Sem dispose d'une semaine pour répondre. ©Tice

La médiation « maison » de Tice

La Sem Tice, en charge des transports intercommunaux dans le Centre Essonne, a mis en place des dispositifs commerciaux internes visant à dénouer rapidement d’éventuels litiges avec les usagers.

Le 29 juin 2017, dans les locaux de la FedEpl à Paris, l’Union du pôle funéraire public s’est rapprochée de la Confédération des professionnels du funéraire et de la marbrerie pour instaurer la médiation funéraire. ©Aliénor Malbosc, PFP-La Rochelle-Ré-Aunis

La médiation, nouveau-né du funéraire

L’Union du pôle funéraire public (UPFP) et la Confédération des professionnels du funéraire et de la marbrerie (CPFM) ont créé fin juin une association en vue d’offrir à leurs adhérents et aux consommateurs les services d’un médiateur. Depuis le 1er janvier 2016, les professionnels, tous secteurs confondus doivent garantir aux consommateurs un recours effectif à un dispositif de médiation de la consommation avant toute procédure contentieuse.

Jean-Pierre Teyssier : « La MTV pourrait prochainement s’ouvrir à d’autres champs où Sem et Spl sont particulièrement présentes, comme les offices de tourisme et les ports de plaisance. »

« La médiation, élément fort de la démarche qualité »

Jean-Pierre Teyssier est le médiateur du Tourisme et du Voyage au sein de l’association créée en 2011 à cette action, une association au sein de laquelle les Epl devraient de plus en plus tenir bonne place. Explications.

Francis Grosjean : « Cette garantie d’expertise, d’indépendance et d’équité fait pleinement sens pour des Epl ». ®J.L. Aubert

« La Médiation de l’eau, un outil de performance publique »

Vice-président de Brest métropole, délégué à l’eau et à l’assainissement et administrateur de la Spl Eau du Ponant, Francis Grosjean représente la Fédération des Epl à la Médiation de l’eau. Un mandat national vécu comme le prolongement naturel et soutenu de son engagement local, ainsi qu’il s’en explique.

La Réunion : adapter en urgence l’habitat des personnes hospitalisées

Un habitat insalubre, mal adapté, voire inaccessible pour les personnes hospitalisées revenant chez elles, a conduit la Splar à créer une régie d’urgence. Son but : réaliser les travaux nécessaires en 15 jours maximum pour permettre aux bénéficiaires de rentrer plus tôt à leur domicile dans de bonnes conditions.

La Spl se crèche dans la petite enfance

Convaincue par son mode de fonctionnement, la communauté de communes du Gévaudan a fait le choix d’une Société publique locale pour gérer sa crèche. Les critères ayant fait la différence auprès des élus : une souplesse de gestion tout en assurant une mission de service public et une maîtrise de l’outil.

La sûreté urbaine, nouvelle offre de service des Epl

Forte de son expérience en matière d’aménagement et de construction, la Société d’équipement du Rhône et de Lyon (Serl) propose une nouvelle offre de services sur la sûreté urbaine. Répondant à une demande croissante, ses diverses prestations peuvent aller du diagnostic aux préconisations.

Les PFI du Boulonnais, un cas d’école

L’histoire des Pompes funèbres intercommunales du Boulonnais dans le Pas-de-Calais est celle d’une Société d’économie mixte créée ex-nihilo quand la plupart des Epl funéraires de France sont issues de la mutation d’une régie. Cette histoire est aussi un reflet des enjeux qui traversent le secteur aujourd’hui.

« 2 Français sur 3 souhaitent financer leurs obsèques de leur vivant »

Un souhait de crémation majoritaire mais en perte de vitesse, un attachement à la cérémonie religieuse ou civile ou encore une forte attente en termes de prévoyance… Amandine Lama, directrice d’études chez Ipsos Public Affairs, présente les résultats de l’enquête « Les Français et l’organisation des obsèques : souhaits et attentes », réalisé à la demande des services funéraires de la ville de Paris.

La seconde vie du funéraire public

Seules 12 Entreprises publiques locales exercent dans le funéraire, sur plus de 3 500 entreprises que compte la filière. Une goutte d’eau ! Or, plus de 20 ans après l’ouverture du marché, devenu hautement concurrentiel, les collectivités n’hésitent plus à se lancer et à faire valoir leurs atouts, notamment par l’intermédiaire des Epl. Enquête.

Un business plan pour la future Sem funéraire de Chambéry

C’est une véritable stratégie entrepreneuriale qu’est en train d’élaborer la régie gestionnaire du Centre funéraire de Chambéry. Appelée à être transformée en Société d’économie mixte (Sem) en 2016, la régie gestionnaire du Centre funéraire de Chambéry pourrait se propulser rapidement au premier rang des opérateurs du secteur en Savoie.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK