L'actualité des Entreprises publiques locales

Habitat et immobilier

Sem immobilières : aux urnes, locataires !

Du 15 novembre au 15 décembre 2018, les locataires du parc social des Sem immobilières situées en métropole et dans les Outre-mer élisent leurs représentants au conseil d’administration de leur organisme. La Fédération des Entreprises publiques locales (Epl) a organisé le 29 juin une demi-journée d’information et d’échange au cours de laquelle le cadre réglementaire et législatif de ces élections a été présenté, de même que le protocole national, suivi par la présentation des deux principaux prestataires à même d’accompagner les Epl dans l’organisation de ces élections. Comment les Sem se préparent-elles ? Les témoignages d’Habitation Moderne et de Béarnaise Habitat.

Muriel Pénicaud concluera le séminaire de Chambéry sur l’inclusion sociale

Muriel Pénicaud, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle clôturera le séminaire interprofessionnel européen sur l’inclusion sociale dans l’habitat qui se tiendra le jeudi 25 octobre à Chambéry. Parmi les acteurs à l’initiative de cet évènement unique figure la Société d’économie mixte Cristal habitat.

Les Epl immobilières en chiffres

Avec 561 000 logements gérés et 18 500 logements mis en chantier, les Entreprises publiques locales (Epl) immobilières figurent parmi les principaux acteurs du logement social.

Capture du site http://www.semplaine.fr/

Logement : les Epl se soucient aussi des copropriétés

Soucieuse de la qualité et de la longévité des programmes de logements construits dans le cadre de ses opérations de construction, la Société d’économie mixte Plaine Commune Développement a lancé en 2017 une réflexion collaborative sur la question des jeunes copropriétés, souvent sujettes aux difficultés financières. L’enjeu, imaginer ou renforcer les dispositifs de sécurisation de leur gestion.

Inclusion sociale : Chambéry habitat invite l’Europe au débat

En partenariat avec l’école de la 2e chance de Chambéry, Cristal habitat organise un séminaire européen le jeudi 25 octobre à Chambéry dans le cadre des 40 ans de la politique de la ville et des 30 ans du réseau des régies de quartier.

"Les Sem immobilières ont plus de marge de manœuvre que les offices, en matière de mutualisation de moyens par exemple, d’adossement ou de recherche de collaborations ponctuelles", assure Philippe Laurent. ©Ville de Sceaux

« Une gestion de proximité pour une meilleur prise en compte des besoins des publics »

Maire de Sceaux, secrétaire général de l’Association des maires de France, président de la Sem Sceaux Bourg-la-Reine Habitat, Philippe Laurent en est convaincu : « Le meilleur moyen pour les maires de garder le contrôle sur la politique locale du logement social, c’est par le maintien d’outils de proximité. »

Au Wihrel, des performances énergétiques de haut niveau pour une rénovation thermique sur-mesure ©Habitation Moderne

Habitation moderne fait monter la « Crem »

Au Wihrel, quartier d’Ostwald proche de Strasbourg, Habitation moderne a entrepris une ambitieuse rénovation énergétique de 952 logements. A l’initiative du premier contrat « Crem » (conception-réalisation-exploitation-maintenance) de cette ampleur en Alsace, la Sem en entraîne deux autres dans l’aventure, via la société EnerD2. Livraison de la première tranche en avril prochain.

Près de 180 Sem opèrent dans le logement social. Elles ont en plus l’opportunité de mener d’autres activités pour apporter une réponse globale aux collectivités locales : (en haut à g.) l’Ehpad de Bissy (Savoie) construit par Cristal habitat ; (à dr.) une opération de promotion immobilière de la Sem Habitat 06 ; en bas, le centre-ville de Bordeaux réhabilité par la Sem InCité, (en haut, à g.)

Les Sem immobilières ne sont pas des bailleurs sociaux comme les autres

Réunir sans discernement Sem immobilières et organismes HLM dans un même véhicule législatif mettrait sous le boisseau les modalités d’intervention spécifique des premières. Les Sem immobilières entendent démontrer au cours du débat parlementaire qui s’annonce qu’elles ont relevé le défi de traitement des opérations d’aménagement complexes. Qui se substituerait à elles si la loi ELAN restait en l’état ? Le privé ?

Les Quatre Vents, résidence réalisée en partenariat avec Logirem et Habitat 06, propose des logements en accession. Depuis 2015, Habitat 06 Promotion est le département de promotion immobilière d’Habitat 06, l’opérateur du logement le plus dynamique des Alpes-Maritimes avec plus de 500 logements livrés en 2016. Les principaux actionnaires d’Habitat 06 sont le Département des Alpes-Maritimes, la Caisse des dépôts et consignations et Action Logement. ©Habitat 06

Habitat 06 : facilitateur d’opérations complexes

Créée en 2006 par le Conseil départemental des Alpes-Maritimes, Habitat 06 est régulièrement mandaté pour produire des opérations mixtes de logements, de commerces et d’immobilier d’activité. Cette mixité fonctionnelle lui confère un statut à part dans l’aménagement d’un département soumis à de fortes tensions foncières et immobilières.

La résidence Arc-en-Ciel, bâtie en 2010, a remporté le prix d’architecture d’Agora, la biennale d’architecture, d’urbanisme et de design de Bordeaux, dans la catégorie logement collectif. L’esthétique recherchée de la résidence est une vraie nouveauté pour du logement social. ©Agence Bernard Bühler

InCité : le centre historique de Bordeaux lui doit tout

Mandatée en 2002 pour revitaliser un centre historique endormi, la Sem InCité a relevé le défi en contribuant largement à la reconnaissance de son patrimoine par l’Unesco. Elle a changé le visage de Bordeaux.

L’Avant-Scène, résidence de 56 logements en accession et 32 logements locatifs à Chambéry (73). ©Cristal Habitat

Cristal Habitat : le pari gagnant d’un « opérateur immobilier global »

Opérateur immobilier global, c’est ainsi qu’Alexandra Turnar, présidente de la Sem Cristal Habitat, définit sa structure, fruit d’une récente fusion entre l’ancien OPH et la Saiem de Chambéry. Un rapprochement pragmatique au nom de l’efficacité.

La convention signée par Serge Contat, directeur général de la RIVP (à gauche), et Étienne Crépon, président du CSTB, fait converger recherche et terrain au service des meilleures solutions constructives. Crédit ©CSTB

La RIVP et le CSTB, l’union fait la force d’innovation !

Expérimenter les développements de l’un pour en faire profiter les logements de l’autre, tel est le fondement du partenariat noué entre la Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP) et le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB). Au bénéfice de tous.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK