L'actualité des Entreprises publiques locales

Environnement et réseaux

« En choisissant GEG, les communes maintiennent leur service public de proximité »

La mutation du secteur énergétique fait peser de nombreuses incertitudes sur le devenir des entreprises locales de distribution (ELD). Dix communes de l’Isère et de Savoie ont décidé de rejoindre la Sem Gaz Électricité de Grenoble (GEG) plutôt qu’Enedis, en situation de monopole sur le secteur. Les raisons d’un tel ralliement sont décryptées ici par la directrice de GEG, Christine Gochard.

À Aubagne, l’eau potable fait des bulles

Après avoir longtemps confié à des stylistes l’habillage artistique des carafes du pays d’Aubagne, la Société publique locale « L’eau des collines » change de braquet et sollicite en 2018 l’imagination des enfants. Le concours de dessin se joue jusqu’au 4 mai. Avec ou sans bulle !

Unité de méthanisation installée au milieu d’un champ : Energie Posit’if entend potentialiser ce gaz vert dans les prochaines années. ©Énergie Posit’if

Energie Posit’if met les gaz en Île-de-France

Convention de partenariat avec GRDF, investissement dans la construction d’une unité en Seine-et-Marne… la Sem Energie Posit’if créée en 2013 par la région Île-de-France affiche un intérêt de plus en plus prononcé pour la méthanisation dans le cadre de ses activités en énergies renouvelables.

Les agents de la Saem Électricité de Mayotte (EDM) ne manquent pas de travail face à au doublement de la consommation électrique sur l’île en 10 ans. ©Nayl-ah

ENR en outre-mer : une ambition nécessaire

Si l’outre-mer apparaît comme une aire de déploiement idéale de la transition écologique, il manque sur place de moyens financiers pour relever le défi. De Mayotte à La Martinique en passant par la Guadeloupe, les Epl locales ont acquis suffisamment d’expérience pour répondre au défi.

"Avec le projet Sainte-Rose, nous faisons un bond en avantd, Albert Élatre, président-directeur général de la Sem Guadeloupe EnR. ©Guadeloupe EnR

« Viser l’autonomie énergétique complète en 2030 »

Président-directeur général de la Sem Guadeloupe EnR, Albert Elatré met en avant le potentiel énorme de l’île en matière d’énergies renouvelables. Mais regrette que l’État ne donne pas le petit coup de pouce qui permettrait à la Guadeloupe d’être autonome plus rapidement sur le plan énergétique.

Photovoltaïque entre autres… Martinique Energies Nouvelles entend user de toutes ses compétences pour accompagner les collectivités dans le défi de la transition énergétique et du développement durable de la Martinique. ©Spl MEN

Martinique Énergies Nouvelles : rattraper le retard à l’allumage !

Titulaire de l’habilitation « énergie », la Martinique veut atteindre les objectifs ambitieux fixés par la loi. À la faveur du nouveau paysage dessiné par la mutation institutionnelle de l’île, la Spl Martinique Énergies Nouvelles a l’ambition d’être le bras opérationnel des collectivités en la matière.

5% seulement de la production électrique mahoraise relève aujourd’hui des ENR, mais Électricité de Mayotte, détenue à 50 % par le Conseil départemental de Mayotte, prévoit de doubler le photovoltaïque d’ici 2 ans. ©Nayl-ah

À la poursuite du courant vert

Avec 3 structures en tout et pour tout, Mayotte fait partie des départements les moins bien dotés en entreprise publique locale. Pour autant, elles sont le nerf de sa dynamique, particulièrement dans le domaine énergétique.

Les Epl au Salon de l’habitat de Châlons-en-Champagne

Parmi les 250 exposants attendus sur le Salon de l’habitat et de la décoration de Châlons-en-Champagne, deux Epl tiendront leur stand. Au rayon transition énergétique.

Eric Légale, directeur général de la Sem Issy Média. ©Issy Media

Issy, une « success story » exemplaire

Issy-les-Moulineaux (92) est souvent montrée comme la ville de référence en France dans le domaine des smart cities. Comment l’ambition du maire André Santini s’est-elle transformée en success story ? Eric Légale, directeur général de la Sem Issy Média, répond.

Erwan Boumard, directeur général d'Energie Partagée; Benjamin Chkroun, président du Conseil de surveillance d'Énergies Posit’if; Jacques Bouvard, président de SIPEn'R ; Olivier Gobaut, directeur général de SDESM Énergies. En présence de Jean-Phillipe Dugoin-Clément, vice-président de la Région Île-de-France en charge de l'environnement et du développement durable. Photo©DR

3 Sem s’engagent pour l’essor des ENR en Île-de-France

Les Sem Énergies Posit’if, SDESM Énergies et SIP’EnR ont signé le 17 janvier une convention de partenariat en faveur de l’essor des énergies renouvelables en Île-de-France.

Signature du prêt au siège du Groupe, le 21 décembre 2017 - De g. à dr. : Emmanuel Julien, président du directoire de Sergies, Philippe Chartier, président du directoire de Soregies, Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI, Nicole Merle, présidente du Groupe Énergies Vienne, Pascal Grimaud, président du directoire de SRD. © Groupe Énergies Vienne

Énergies Vienne éligible au plan Juncker

Centième tricolore à bénéficier du « Plan Juncker », le groupe Énergies Vienne est le premier groupe d’Epl à obtenir un prêt 70 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement (BEI).

Eau : Saint-Affrique met une SemOp dans les tuyaux

Depuis le 1er janvier, une SemOp gère la concession de service public de l’eau potable à Saint-Affrique (12). Elle succède à Véolia dont la délégation arrivait à son terme. Saint-Aff’O est la 14e SemOp créée depuis le lancement du nouveau modèle d’Epl en 2014.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK