L'actualité des Entreprises publiques locales

Grand-Est

Le chateau-fort de Sedan (Ardennes). ©DR

Le château de Sedan joue sa chance au loto

Le plus grand château-fort d’Europe, géré par une société d’économie mixte, a besoin d’argent pour terminer ses travaux de rénovation. Bing ! La chance vient de lui sourir en figurant dans la liste des 120 monuments sélectionnés pour le loto du patrimoine, lancé par l’État à travers son porte-parole sur la question, l’animateur Stéphane Bern.

Au Wihrel, des performances énergétiques de haut niveau pour une rénovation thermique sur-mesure ©Habitation Moderne

Habitation moderne fait monter la « Crem »

Au Wihrel, quartier d’Ostwald proche de Strasbourg, Habitation moderne a entrepris une ambitieuse rénovation énergétique de 952 logements. A l’initiative du premier contrat « Crem » (conception-réalisation-exploitation-maintenance) de cette ampleur en Alsace, la Sem en entraîne deux autres dans l’aventure, via la société EnerD2. Livraison de la première tranche en avril prochain.

Les Epl au Salon de l’habitat de Châlons-en-Champagne

Parmi les 250 exposants attendus sur le Salon de l’habitat et de la décoration de Châlons-en-Champagne, deux Epl tiendront leur stand. Au rayon transition énergétique.

Éric Fullenwarth, directeur général de la Sers à Strasbourg. ©AIRMEGAPIX

« Et ce n’est que le début ! »

Attentives à favoriser un nouveau « vivre ensemble », la ville et l’Eurométropole de Strasbourg sont engagées dans l’habitat participatif depuis près de 10 ans. Cette « troisième voie d’accès au logement » a été inscrite au programme local de l’habitat dès 2009. Depuis, les projets se multiplient, sous la houlette de la Sers – Société d’aménagement et d’équipement de la région de Strasbourg – et de son directeur général, Éric Fullenwarth, à la réflexion nourrie par ce recul.

Des chevaliers aux Playmobil®, le château fort de Sedan joue de l’événementiel pour booster et entretenir sa fréquentation de proximité. Crédit ©Thierry Michel

Château de Sedan : Une programmation 2018 qui fait fort !

Chaque année, le château fort de Sedan part à l’assaut de nouvelles fréquentations, multipliant les événements pour que la plus grande forteresse médiévale d’Europe continue d’écrire son histoire. Avec, en 2018, un choix de créneaux… très porteurs !

La Spl compte 73 salariés pour gérer quatre accueils de loisirs, deux multi-accueils, un relais parents-assistantes maternelles et un service jeunesse. ©SPLEA

La SPLEA certifiée Quali’loisirs par l’Afnor, une première nationale !

Parmi les jeunes Epl à intervenir dans le domaine de l’enfance, la SPLEA cumule toutes les activités : petite enfance, animation et jeunesse. Depuis 4 ans, elle prouve l’intérêt du modèle avec une forte hausse de la qualité de service. L’obtention par l’Afnor du référentiel Quali’loisirs constitue une vraie reconnaissance.

Jean-Michel Augé, directeur du développement durable et des affaires juridiques de CTS. ©DR
Mobilité 05.01.2018

« Puisse cette initiative donner à d’autres l’envie de suivre la même voie ! »

La CTS, Compagnie des transports strasbourgeois, organise la mobilité de l’agglomération depuis sa première ligne de tram – hippomobile – en 1878. Convaincue par les exigences d’une ville plus respectueuse des équilibres environnementaux, la voici aujourd’hui quittant ses rails habituels pour s’élancer sur le terrain des énergies renouvelables ! Toutes les explications, par la voix de Jean-Michel Augé, directeur du développement durable et des affaires juridiques de la société.

: la future maison médicale de la communauté de communes de Longuyon est une première pour la SEBL. Un type de réalisation qu’elle compte bien développer par la suite auprès des collectivités. Crédits photo : SEBL et T2L
Aménagement 21.12.2017

Grand-Est : la SEBL aux petits soins pour la santé

Réaménagement d’un hôpital, construction et restructuration d’EHPAD ou réalisation d’une maison médicale : la SEBL adapte son savoir-faire à de nouveaux marchés. Une stratégie sur la santé et le médico-social encore peu répandue chez les Epl.

"Villa Europa", symbole d’une expertise croisée franco-allemande en matière de logement. Photo©Habitation moderne).

Habitation moderne, l’énergie d’un pionnier

La Sem immobilière strasbourgeoise Habitation moderne a inauguré, le 15 septembre, son premier programme transfrontalier en Allemagne, à Kehl, situé juste de l’autre côté du Rhin. Une réalisation difficile à mener pour harmoniser normes et réglementation, mais riche en enseignements. Elle est lauréate des Trophées 2017 des Epl dans la catégorie « Bâtiment durable ».

Intégralement financé par la Sem Crelor à hauteur de 5 millions d’euros, le nouveau crématorium du Grand Nancy répond à toutes les nouvelles exigences techniques et sociétales. Ouverture du bâtiment principal fin 2017. ©Bagard & Luron

Crématorium du Grand Nancy : digne et accueillant

Compétence facultative mais exclusive des communes et des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), la création de crématoriums est une opération complexe qui exige sensibilité, technicité et investissement. C’est donc à la Sem pour les installations crématistes de Lorraine (Crelor) que le Grand Nancy a confié la construction de son nouvel équipement.

Marché de niche, la limonade artisanale de haut-de-gamme est aussi devenue un secteur de pointe pour la Sem des Sources qui y réalise désormais 50 % de son chiffre d'affaires. ©Sources de Soultzmatt

Limonade de Soultzmatt : une réussite qui coule des Sources

Au cœur des Vosges, les Sources de Soultzmatt ne se contentent pas de mettre de l’eau sur la table des Alsaciens depuis 1853. Elles produisent aussi une limonade qui, à bientôt 50 ans, se vend plus que jamais « plein gaz » !

Le rez-de-chaussée accueillera 4 espaces aménagés pour des artisans et une brasserie. Le 1er étage se destinera aux TTPE, artisans et entreprises de l’ESS, une salle de réunions et un espace de coworking. ©Agence Grzeszczak Rigaud Architectes

Opération ESS 111 à Châlons-en-Champagne

Ancienne brasserie transformée en lieu dédié à l’économie sociale et solidaire (ESS), le 111 verra le jour au cours du printemps. Pilotée par la Semcha, l’opération veut préserver l’histoire du bâtiment et soutenir de nouvelles activités sur le territoire.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK