La ria d'Etel © Philip Plisson

La ria d'Etel © Philip Plisson

Cie des Ports du Morbihan : une réponse globale et moderne

Compagnie des Ports du Morbihan

Année de participation : 2014

Catégorie : Développement des territoires

Son objectif

Dans un contexte concurrentiel, le Morbihan, définit une stratégie de conquête pour développer et mettre en valeur ses atouts touristiques. Réaliser des investissements est une impérieuse nécessité. Les ports de plaisance sont porteurs d’image et d’attractivité. L’objectif de la Compagnie des ports du Morbihan, nouvelle Société publique locale, est d’investir, d’innover et de favoriser le développement économique, touristique, social et culturel des ports de plaisance au service des communes et des plaisanciers.

Sa description

Fin 2012 le Conseil général du Morbihan a décidé de transformer la Sagemor (Sem) en Spl et de supprimer le syndicat mixte des ports. La naissance de la Compagnie des Ports du Morbihan est une solution innovante. Par cette transformation, le Conseil général rationalise son action publique en fusionnant les fonctions d’investisseur et d’exploitant. Devenue concessionnaire et aménageur avec un capital réparti entre le Conseil général (85 %) et les communes des 12 ports, l’entreprise réalise les investissements, modernise les infrastructures, assure la gestion et le développement des ports. Les actifs d’exploitation sont valorisés et les capacités de financement renforcées. Grâce à cette nouvelle gouvernance simplifiée, d’importants programmes d'aménagement sont mis en œuvre dans le respect de la diversité et de l’identité de chaque territoire. La Compagnie développe toutes les formes de coopérations (professionnelles, associations, privés, collectivités). Elle favorise la dynamique économique du partenariat. Son action optimise l’intégration environnementale des ports et la valorisation des espaces urbains. Passeport escales connaît une belle croissance grâce au dispositif d’incitation à la mobilité des bateaux et totalise 105 ports partenaires en 2014. La Compagnie innove au service d’une dynamique territoriale avec des outils d’aujourd’hui (capitainerie numérique, wifi gratuit, marketing, communication web) et un élargissement des services : port à sec, port à terre, transport et stationnement.

Ses effets

L’innovation est un facteur d’attractivité. La capitainerie numérique est une plate-forme de communication internationale. La dernière nouveauté technologique : une carte unique en 2014 pour accéder aux services du port 24h/24. Pour développer la synergie ville-port, de nouveaux services sont mis en place : location de vélos, bonus d’escale (musées, commerces, restaurants...). La Compagnie accueille chaque année une centaine de manifestations nautiques d’envergure nationale ou locale (SPI Ouest-France, Semaine du Golfe etc.) et des événements en partenariat avec les collectivités, les associations, les professionnels, les commerçants et les clubs. Les ports, souvent installés au cœur des villes, bénéficient d’investissements portuaires et touristiques (construction de pontons, de locaux, ateliers de bateaux) qui contribuent également au maintien des activités traditionnelles et à la mise en valeur du patrimoine paysager et historique des ports.

Son calendrier

Fin 2012 - création de la « Compagnie » .
2013 - Vannes Agglomération entre au capital.
De nouvelles prestations d’ingénierie portuaire.
Des choix d’investissements :
2013 - Ile aux Moines : mise en valeur du port et de la capitainerie
2014 – Arzon et La Trinité-sur-Mer : contrat d’attractivité touristique
2014 - Quiberon : extension et valorisation de Port-Haliguen (18 M€)
2015 - Arradon : restructuration du port et construction de locaux (clubs – professionnels)

Le financement

Le capital de la Compagnie a été porté de 1 675 K€ à 3 020 K€. Le financement des investissements est majoritairement assuré par les ressources propres de l’entreprise et par emprunt à long terme (Caisse des dépôts). Les ressources sont constituées des produits de l’activité (locations à flot et à terre-manutention-droits d’entrées marchandises). L’objectif est de favoriser une économie de fonds propres basée sur un capital public et sur des investissements de long terme.

La valeur ajoutée de l'Epl

Oser entreprendre et stimuler l'investissement
La Compagnie développe la culture des services et de l’accueil des clients. Sa valeur ajoutée repose sur les partenariats et les réseaux. Les coopérations partenariales entre le port et la commune sont déterminantes dans l’élaboration de la stratégie des investissements. « Le but est d’animer le front de mer et de valoriser l’interface entre la ville et son port », explique Jean-Jacques Prévot, directeur du port de La Trinité-sur-Mer. Reconnue pour son leadership en matière de gestion des ports en réseau, la Compagnie a donné au dispositif « Passeport escales » une dimension internationale avec 105 ports sur la façade Manche Atlantique.
De nombreux projets sur le long terme - dépassant le simple cadre d’usage des ports - sont programmés pour l’accroissement des capacités d’accueil, l’optimisation, la valorisation des services, le renouvellement, l’entretien des équipements et le renforcement de l’attractivité des sites.

Point de vue de l'élu

« Ce nouveau modèle économique du service public valorise les atouts du Morbihan et le service portuaire auprès des usagers. Il mutualise et facilite des projets de développement économique à l’échelle du territoire. Le port, son savoir-faire et ses fonctions, représente un atout majeur. Un port est un investissement public de long terme. Il influence la vie économique et commerciale. La Compagnie fédère des projets communs aux métiers de la mer. Elle met en lien des acteurs, plaisanciers, pêcheurs, navigateurs, professionnels et publics. Face au manque de place, la Compagnie investit durablement en donnant la possibilité aux plaisanciers de naviguer “plus” et de bénéficier d’escales gratuites génératrices d’activité pour l’économie. La démarche est exemplaire : favoriser le partage de l’équipement public pour limiter l’empreinte écologique sur le territoire ».

François Goulard
P-dg de la Cie des Ports du Morbihan

Quelques chiffres

- 1re entreprise de gestion portuaire nationale, 9 914 places à flot
- 234 salariés
- 11 marques déposées à l’INPI dont 1 communautaire
- Eté 2013 : 1 300 places libérées /jour (presque la capacité du port du Crouesty, un des plus grands ports de plaisance breton)
- 2013 : CA +-5 % - 22.250.000€ 1ers résultats positifs
- 2013 -2017 : 57 M€ d’investissements dans le cadre d’un plan d'affaires ambitieux décidé par les collectivités préalablement à la création de la Compagnie

Plus d'infos…

LOGO

Président :

François Goulard
P-dg, président du Conseil général du Morbihan

Directeur :

Michel Le Bras

Année de création :

2012

Département :

56

Nombre de salariés :

140