Vue façade Sud, 1er corps de bâtiment

Vue façade Sud, 1er corps de bâtiment

Migné Auxances, 8 logements

Sipea Habitat

Année de participation : 2007

Catégorie : Habitat et développement urbain

Son objectif

Répondre:
- aux objectifs de l'Agglomération de Poitiers concernant le développement durable via une démarche HQE intégrant l'environnemental, le social/sociétal et l'économique pour améliorer la qualité de vie de nos locataires et leur pouvoir d'achat par la baisse des charges.
- à la demande de la commune en petits logements locatifs à loyers + charges réduits.
- à l'appel à projet maisons bois faible consommation d'énergie lancé par la Région.
Explorer de nouvelles solutions constructives.

Sa description

8 logements locatifs ossature bois dont 4 individuels superposés (2 rez-de-chaussée et 2 à l'étage). THPE. Certifiés Qualitel et Habitat et Environnement.
Particularités :
- orientation optimisée+bonne compacité des bâtiments pour limiter les déperditions thermiques.
- jardin privatif pour les logements rez de chaussée et terrasses de grandes tailles pour logements situés en R+1.
- grandes baies vitrées pour favoriser apports solaires gratuits en hiver.
- débords de toits pour éviter surchauffe en été.
- isolation renforcée (au niveau des murs, du toit et des vitrages peu émissif argon).
- plancher intermédiaire en bois entre logements superposés avec traitement acoustique.
- ventilation puit canadien + VMC simple flux Hygro.
- consommation chauffage de moins de 45kWh/m²/an.
- eau chaude sanitaire par système collectif de panneaux solaires positionné sur bâtiment le mieux orienté.
- espaces verts maximisés pour faciliter apports de fraîcheur.
- récupération eaux pluviales pour arrosage des jardins.
- limitateurs de débits au niveau des équipements sanitaires pour limiter consommation d'eau.
- sous-comptage consommation chauffage et eau chaude sanitaire pour responsabiliser locataire sur consommations.
- pièces tampons au nord pour organiser tri des déchets.
- espace collectif pour compost déchets verts.
- remise cahier de vie du bâtiment aux locataires pour utiliser au mieux les équipements propres à leur logement et pour les sensibiliser aux gestes écoresponsables.

Ses effets

L'ensemble des logements a été loué rapidement.
Perception très positive de ces logements par les nouveaux locataires tant du point de vue du faible coût de charges (baisse d'environ 30 % par rapport à un logement classique) que concernant la sensibilisation à la démarche éco-responsable.
Opération apporte une bonne mixité complémentaire aux logements existants situés à proximité sur lotissement (présence d'accédants à la propriété, de location-accession, de locatifs libres).
Bonne mixité sociale également au sein de l'opération: 1 PLAI avec 7 PLUS, différentes tailles de logements mixées (2T2, 5T3, 1T4), 1 logement adapté pour les personnes à mobilité réduite.
Innovation concernant la création d'un plancher en bois collaborant entre 2 logements supersposés distincts répondant aux attentes de la certification Qualitel.

Le financement

Prêt CDC 40 ans : 319 391,78 €
Prêt CDC 50 ans : 269 002,22 €
Prêt CDC énergie performance : 65 778 €
Subvention Etat : 26 000 €
Subvention Etat surch. fonc. : 60 000 €
Subvention intercommunalité : 8 600 €
Subvention intercommunalité surch. fonc.: 26 000 €
Subvention département : 9 990 €
Subvention Région : 64 000 €
Fonds régional Ademe-Région pour solaire : 20 003,46 €
Subvention région Thpe : 19 606 €
Subvention concessionnaire : 3 060 €
subvention 1 % logement : 59 828 €
fonds propres SIPEA : 68 535,66 €

La valeur ajoutée de l'Epl

Grande réactivité des équipes pour mettre en oeuvre cette démarche conformément aux objectifs fixés et aux attentes de la démarches Habitat et Environnement :
- montage d'une démarche de management environnemental d'opération et soutenance du projet devant un auditeur.
- développement d'une approche coût global : comparaison des différents types d'équipements envisageables en prenant en compte les paramètres d'investissement, de coût pour le locataire (charges), de durée de vie, de coût de remplacement et de rejets de CO2. Tous ces éléments sont étudiés sur 40 ans, durée du prêt principal, afin de faire le meilleur choix confort/qualité/prix/environnement.
- réponse à l'appel à projet de la Région maisons bois à faible consommation d'énergie.

Grande capacité d'adaptation par rapport aux différentes contraintes (notamment acoustique pour le plancher bois collaborant entre 2 logements superposés distincts) et aux différentes évolutions du projet pour mener à bien l'opération.

Point de vue de l'élu

Les changements climatiques, les accords de Kyoto pour lutter contre les gaz à effet de serre, la hausse du prix de l'énergie, cela nous concerne tous.

Nous ne pouvons plus construire comme avant. Les nouveaux logements doivent consommer beaucoup moins d'énergie, ils doivent être conformes aux exigences de la protection de l'environnement.

C'est pourquoi, SIPEA HABITAT propose "l'habitat nouvelle génération". Une véritable révolution, dans la façon de bâtir, et aussi dans la façon de rénover les logements existants.

Symbole de cette grande avancée, SIPEA HABITAT est le premier organisme régional lauréat de l'appel à projets "maisons en bois, maisons durables" lancé par le Conseil-Régional Poitou-Charentes, pour ce programme de 8 logements à Migné-Auxances.

Jean-François Macaire
adjoint au maire de Poitiers,
conseiller régional de Poitou-Charentes

Quelques chiffres

1re opération de "l'habitat nouvelle génération" de SIPEA HABITAT combinant "plus de confort, plus d'économie d'énergie, plus de respect de l'environnement" :
- chauffage à moins de 45 KWh/m²/an (60 % de consommation d'énergie en moins / à une opération classique construit à la même période répondant à la RT2000).
- opération THPE (Très Haute Performance Energétique) : -20 %/Régl. therm.
- opération certifiée Qualitel et Habitat et Environnement.
- charges locatives: -30 %/habitat classique.

Plus d'infos…

LOGO

Président :

Jean-François Macaire
P-DG, adjoint au maire de Poitiers, conseiller régional de Poitou-Charentes

Directeur :

Bernard Bretaudeau
directeur général délégué

Année de création :

1966

Département :

86

Nombre de salariés :

78