Façade principale © SEV

Façade principale © SEV

Saint-Dié : un hôtel de police HQE pour maintenir un service public de proximité

SEV

Année de participation : 2011

Catégorie : Services au public

Son objectif

Les services de police étaient implantés en centre ville de Saint-Dié-des-Vosges dans des locaux vieillissants et n'autorisant pas l'adaptabilité et l'évolutivité nécessaire à la bonne marche des services. La solution de relogement se concretise par la proposition, par la ville d'un terrain, pour réaliser une construction neuve. La SEV assure la maîtrise d'ouvrage de l'opération. En juillet 2007, le ministère de l'Interieur demande que le bâtiment obtienne la certification HQE.

Sa description

L’enjeu urbain de l’opération est l’intégration de ce bâtiment institutionnel à un vis-à-vis pavillonnaire péri-urbain, sur le site d’un ancien bâtiment commercial en bordure d’une petite zone d’activité.
La présence de lames de bois en clairevoie en façades permet de gérer la lumière et la protection solaire.
Côté rue, s’appuient sur le socle la double rampe d’accès handicapés et l’escalier public, exprimant clairement les entrées dans l’édifice, abritées sous l’encorbellement puissant de l’étage, juxtaposées à la trouée de l’accès véhicules services et personnels vers la cour de service.
L’ensemble du bâtiment s’organise en deux ailes perpendiculaires de longueurs et épaisseurs différentes déterminant la cour de service. L’aile profonde plus épaisse correspond à la trame de parking en entresol. L’aile sur rue, comporte dans son épaisseur une faille vitrée qui correspond à une double hauteur au-dessus des espaces communs : hall… dans l’axe d’entrée du public, s’ouvrant sur un patio végétal.
L’organisation fonctionnelle répond au programme par une double circulation autour d’un noyau technique de béton noir, de locaux ne nécessitant pas d’éclairement naturel et circulations verticales : ascenseur et escaliers.
L'Atelier Christian Zomeno vise une esthétique de vérité : faire avec les matériaux constructifs, avouables comme tels. Ainsi, le dialogue des matériaux, bétons, métal, verre, bois, raconte comment le bâtiment est construit et qualifie les lieux.

Ses effets

Le nouvel Hôtel de police est le premier bâtiment tertiaire du Grand Est a être certifié HQE.
La mise à disposition de la police et des usagers d'un bâtiment fonctionnel et neuf en octobre 2010 participe à la resorbtion d'une friche et entraîne la réfection des voiries devant le bâtiment par la ville de Saint-Dié-des-Vosges.
Le bâtiment a obtenu la prix d'excellence, dans le catégorie équipements publics, remis par Lorraine Qualité Environnement, en présence de la directrice de l'association HQE. Cette référence environnementale participe à la mise en valeur de la politique volontariste de la ville au niveau du developpement durable.

Le financement

La ville de Saint-Dié-des-Vosges et la SEV ont signé une convention publique d'aménagement. La ville a souhaité que soit construit un hôtel de police sur cette Zac. Dans le cadre de la loi LOPSI du 29 août 2002, le bâtiment est construit par la SEV qui le finance par un crédit bail.
Il est mis à disposition de l'Etat moyenant un loyer annuel payé à la SEV et transferé à la ville en fin de CPA. Le bail de location est de 35 ans et à l'issue l'immeuble sera remis à l'Etat.

La valeur ajoutée de l'Epl

La valeur ajouté de la SEV réside dans le montage de l'opération qui permet au SGAP de connaître à l'avance le montant de ses charges (loyer défini par convention).
→ Des modifications de programme sans surcoût pour le SGAP ont été intégrées (déplacement du service des renseignements généraux du R+1 vers le RDC).
→ Intégration en cours d'études de la demande de l'Etat d'obtenir la certification HQE du bâtiment conformément au référenciel CERTIVEA.
→ Proximité géographique de la SEV permettant une réactivité très importante pour le suivi du chantier.

Point de vue de l'élu

L'opération de construction du nouvel Hôtel de police de Saint-Dié-Des-Vosges montre que la collectivité a la capacité de maintenir les services publics locaux en mettant en place des procédures innovantes (crédit bail). La prise de risque est sur la collectivité locale qui prend le relais pour construire un Hôtel de police, certifié HQE, qui n'aurait pas vu le jour sans la ville.
Cette démarche exmplaire, dans son montage, traduit la capacité de réaliser un partenariat exigeant entre une collectivité moyenne et l'Etat. L'intelligence collective permet ici de préserver et de moderniser les services publics.
Les interêts de la collectivité et de l'Etat se rejoignent et l'union de ces deux forces donne un bâtiment remarquable qui intègre les exigeances les plus rigoureuses en terme d'environnement.

Christian Pierret

Quelques chiffres

→ Consommation d’énergie : 107,47kWh/M²/an (43,6 % d'économie par rapport à RT 2005)
→ Utilisation d’énergie renouvelable grâce à la géothermie (100 % du chauffage et du rafraîchissement)
→ Economie en eau : - 30 % grâce aux toilettes double flux, robinets temporisés et récupération des eaux pluviales pour arrosage et lavage des voitures
→ Amélioration de 40 % grâce aux toitures végétalisées et parking en evergreen (initialement parking de supermarché)
→ Maxi lumière naturelle : Facteur lumière jour > 2 %

Plus d'infos…

LOGO

Président :

Christian Pierret
Maire de Saint-Dié-des-Vosges

Directeur :

Valérie Laumond
Directrice générale

Année de création :

1990

Département :

88

Nombre de salariés :

10