Développement économique | Centre-Val de Loire / Loir-et-Cher, Blois

04.04.2017

Deux Sem et un berceau, au service de l’entreprise Caillau

Caillau, entreprise historique de Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher), doit impérativement changer de locaux pour réussir son développement. Pour ne pas perdre un acteur essentiel du territoire, les Sem lui écrivent un scénario sur mesure.

la nouvelle usine du spécialiste romorantinais des colliers automobiles et aéronautiques devrait être livrée au 1er trimestre 2018. ©3 Vals aménagement

la nouvelle usine du spécialiste romorantinais des colliers automobiles et aéronautiques devrait être livrée au 1er trimestre 2018. ©3 Vals aménagement

"Tout faire pour permettre à Caillau de construire un nouveau site à Romorantin !"* Alors que le groupe Caillau change de main, en juillet 2015, un de ses coactionnaires, Stéphane Drivon, s'engage : l'industriel, parmi les leaders mondiaux dans la fabrication des colliers de serrage et d'étanchéité, doit rester sur le territoire où il se développe depuis 90 ans. Pour autant, il lui faut de nouveaux locaux capables d'abriter sa croissance, supérieure à 10 % rien que sur le 1er semestre 2016 !

L'appel est évidemment entendu par les collectivités, soucieuses de ne pas voir filer cet acteur, dont les quelque 500 emplois tonifient la vitalité romorantinaise. Aussi, comme les y autorisent les textes dès lors que ces actions partenariales poursuivent l'intérêt général, les Sem locales s'associent-elles à cette dynamique de développement local. Et telles de bonnes fées, se penchent sur le nouveau berceau de Caillau.

2 Sem au générique
En lieu et place d'une usine obsolète en centre-ville, le groupe s'installera ainsi au cœur d'une Zac de 10 hectares appartenant à 3 Vals aménagement, la Sem du département du Loir-et-Cher, de la ville et de l'agglomération de Blois, où seront implantés 28 400 m2 de locaux (soit 5 terrains de foot !), dont 4 000 m2 de bureaux et 250 places de parking.

Si la maîtrise d'ouvrage est classiquement confiée à 3 Vals-aménagement, la suite relève d'un montage plus innovant : "pour porter le projet une société civile immobilière a été créée, Airco 4, dont l'actionnaire principal est la Sem patrimoniale de Loir-et-Cher, Territoires Développement, avec laquelle 3 Vals aménagement travaille régulièrement", détaille Frédéric Peslier, directeur général des 2 entités.

Le dirigeant poursuit : "L'investissement - évalué à 20 millions d'euros - sera ainsi porté par la SCI, propriétaire du terrain et de l'usine, sachant que Caillau, locataire du bâtiment, bénéficiera d'une option de rachat avant l'échéance du bail, dans 12 ans." Et de conclure : "Simple et souple, ce montage permet aux collectivités d'accompagner efficacement les entreprises du Loir-et-Cher dans leurs projets, en leur apportant des solutions immobilières sur mesure, adaptées autant à leurs besoins fonciers qu'à leurs capacités de financement." Une histoire de fées donc, où chacun trouve résolument son... compte !

*Caillau : une nouvelle usine à l'horizon 2017 ? La Nouvelle République du 2 septembre 2015

©Cabinet Boitte Architecture

Photo : maquette de la future usine. ©Cabinet Boitte Architecture

Laurence Denès