L'actualité des Entreprises publiques locales

Les dossiers

Sur la colline de La Malespine (13) où circuits courts et recyclage font bon ménage, la Semag recycle même les fosses pratiquées par son voisin exploitant de carrière.©Semag

L’économie circulaire, une activité rondement menée par les Epl

Si demain est entre nos mains, il naît aussi au fond de nos poubelles. Afin de préserver notre environnement, il y a, en effet, urgence à transformer chaque déchet en ressources. Telle se veut la magie de l’économie circulaire au service de laquelle les Epl s’avèrent des alchimistes particulièrement doués. Tour d’horizon, à l’heure où, sous forme d’une feuille de route, le gouvernement livre son grimoire…

Selon la Sogestar, une année avec neige, le ski alpin rapporte 5,4 millions d’euros, une année sans, comme en 2006-2007, 1,9 millions.

Montagne : Les Epl ont marqué leur territoire

Dans un secteur touristique très concurrentiel, où la neige fait encore la pluie et le beau temps économique, où les investissements arrivent à leurs « thermes » comme à Bagnères-de-Bigorre, les Entreprises publiques locales (Sem, Spl et SemOp) se sont très vite imposées comme des maillons indispensables pour adapter les territoires aux rapides évolutions économiques. Avec un sens de l’anticipation salvateur.

Près de 180 Sem opèrent dans le logement social. Elles ont en plus l’opportunité de mener d’autres activités pour apporter une réponse globale aux collectivités locales : (en haut à g.) l’Ehpad de Bissy (Savoie) construit par Cristal habitat ; (à dr.) une opération de promotion immobilière de la Sem Habitat 06 ; en bas, le centre-ville de Bordeaux réhabilité par la Sem InCité, (en haut, à g.)

Les Sem immobilières ne sont pas des bailleurs sociaux comme les autres

Réunir sans discernement Sem immobilières et organismes HLM dans un même véhicule législatif mettrait sous le boisseau les modalités d’intervention spécifique des premières. Les Sem immobilières entendent démontrer au cours du débat parlementaire qui s’annonce qu’elles ont relevé le défi de traitement des opérations d’aménagement complexes. Qui se substituerait à elles si la loi ELAN restait en l’état ? Le privé ?

Les agents de la Saem Électricité de Mayotte (EDM) ne manquent pas de travail face à au doublement de la consommation électrique sur l’île en 10 ans. ©Nayl-ah

ENR en outre-mer : une ambition nécessaire

Si l’outre-mer apparaît comme une aire de déploiement idéale de la transition écologique, il manque sur place de moyens financiers pour relever le défi. De Mayotte à La Martinique en passant par la Guadeloupe, les Epl locales ont acquis suffisamment d’expérience pour répondre au défi.

Dans le quartier de Lyon Confluence, le réseau Smiile facilite l’invention d’un écosystème basé sur les services et la solidarité entre habitants. La preuve avec le Kiosque citoyen du 28 juin dernier. ©Laurence Danière - Spl Lyon Confluence

Des logements conçus par ceux qui y vivent

Participatif, collaboratif, le logement de demain impliquera davantage les habitants pour créer des quartiers plus solidaires en interaction avec leur environnement immédiat. Au cœur de ce chantier prometteur, les Sem, créatives, ont une longueur d’avance.

Bénéfique à tous les urbains, la réforme du stationnement payant sur voirie représente aussi l’opportunité de nouvelles missions pour les Epl. ©Stationéo
Mobilité 18.01.2018

Stationnement sur voirie : une réforme qui ne compte pas pour des prunes !

Plus de fluidité dans les rues, moins de pollution dans les airs… La décentralisation du stationnement payant sur voirie a tout pour plaire, y compris aux Epl qui peuvent aussi y trouver… leur place !

La Ville de Chartres a voulu remplacer son Hôtel de Ville par un nouvel espace moderne et fonctionnel. La conception de ce nouvel ensemble architectural de 13 665 m² a été confié à l’architecte Jean-Michel Wilmotte (Photo Wilmotte SA).

Chartres, les Epl répondent à l’appel

A Chartres, les Epl sont vraiment les bienvenus. Pour le maire et le président de Chartres Métropole, c’est le bon véhicule « juridique » pour marier les avantages de l’action publique et privée.

Le 11 octobre 2017, le président du jury, Laurent Girometti (DHUP) et le président de la FedEpl Jacques Chiron posaient avec les lauréats des Trophées des Epl en présence de Sébastien Lecornu, secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire. ©Stéphane Laure
Vie des Epl 26.10.2017

Les Epl, leviers de transition positive

À Bordeaux, lors du Congrés des Entreprises publiques locales (Epl) organisé en octobre 2017, 5 Trophées étaient remis aux Epl en pointe en matière de transition, qu’elle soit écologique, intergénérationnelle ou transfrontalière. Dans un monde qui bouge, regard sur celles qui écrivent le futur.

Puisant au squat ce qu’il a de meilleur – la force du collectif, l’urbanisme transitoire cadre ce qui, jusqu’alors, faisait rimer spontanéité avec illégalité. ©Territoires Publics
Aménagement 21.09.2017

L’urbanisme transitoire, pierre angulaire d’une ville durable

Entre optimisation foncière et dynamiques participatives, l’urbanisme transitoire essaime partout, transformant les friches en nouveaux lieux d’activités où cimentent les usages de demain.

La célèbre éruption du volcan Eyjafjöll a poussé involontairement le secteur des transports à accélérer la mise en place d’une médiation avec les usagers. ©Arni Frioriksson

Médiation et Epl, les consommateurs méritent toute l’attention

L’ordonnance du 20 août 2015 a modifié les règles du code de la consommation. Les entreprises ont désormais obligation d’avoir un médiateur spécifique de la consommation pour régler certains litiges qui apparaîtraient dans le cadre d’une transaction commerciale. Les Epl ont anticipé le mouvement pour satisfaire leurs usagers-consommateurs.

Le réplique de la Grotte Chauve à Pont-D’Arc change radicalement la donne touristique en Ardèche avec la Spl Pont-D’Arc Ardèche. © Patrick Aventurier

La promotion touristique faite NOTRe

En entrant de plain-pied dans la loi NOTRe, l’organisation territoriale de la promotion touristique a changé de planète. Et les Epl sont appelés à accompagner les regroupements d’offices de tourisme afin de maximiser le potentiel d’attractivité des territoires. Une réforme bien vécue sur le terrain.

Innovant et ludique, le téléphérique a prouvé qu'il avait toute sa place en ville. ©CU Orléans Métropole
Mobilité 19.04.2017

Les villes lèvent le nez sur le téléphérique

Regardé au départ avec circonspection, le téléphérique urbain a réussi à convaincre. C’est vrai qu’il ne manque pas d’atouts : pratique, discret, propre, économe en énergie, silencieux… Résultat, les projets se multiplient avec, plus d’une fois, des Epl aux commandes de cette innovation technique.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK