Tourisme, Thermalisme | /

19.01.2016

Les Epl thermales en pleine santé

Fin janvier se tient, à Paris, le 34e Salon des Thermalies. Avec, parmi les exposants, des Epl qui, pour ne constituer que 20 % des centres de soins, s'affichent comme leaders du secteur. Une preuve nouvelle de leurs capacités, et de la plus belle eau !

Jacuzzi, hamman, douche au kaolin…  Aux côtés des cures, la Sem des Thermes de Vittel profite d’un environnement exceptionnel pour jouer la carte du bien-être et de la remise en forme. DR

Jacuzzi, hamman, douche au kaolin… Aux côtés des cures, la Sem des Thermes de Vittel profite d’un environnement exceptionnel pour jouer la carte du bien-être et de la remise en forme. DR

Châteauneuf-les-Bains, Contrexéville, Bagnères-de-Bigorre... "Sur les 105 stations thermales nationales, 17 sont aujourd'hui gérées en Epl, dont 14 en Sem et 3 en Spl", rapporte Christelle Botz-Mesnil, responsable du secteur tourisme, culture et loisirs à la Fédération des Epl.

Certes, le chiffre - 6% des Epl touristiques - peut sembler faible, mais il croît régulièrement, et surtout compte les stations les plus emblématiques, telles la célèbre Vittel, l'antique Néris-les-Bains, ou encore la très fréquentée Balaruc-les-Bains ! À cela une raison : "La complexité de tels équipements qui, avec leur indispensable remise aux normes et leur perpétuel ajustement aux nouvelles attentes, exigent à la fois solidité et réactivité", décrit Christelle Botz-Mesnil.

Quand Balaruc-les-Bains se jette à l'eau

Après des décennies de régie municipale, la ville de Balaruc-les-Bains (34) fait ainsi le saut en 2012 et confie l'exploitation de "ses" thermes à une Spl , la Spleth, afin de les conserver dans le domaine public "tout en permettant un mode de gestion plus performant", explique alors le maire, Gérard Canovas. Soixante millions d'euros seront investis pour la création d'un centre ultra-moderne de 16 000 m2. Objectif : recevoir chaque année 46 000 curistes. "Un an après, le contrat est rempli, avec 51 800 accueils, soit 10 % de la fréquentation nationale", se félicite le co-directeur des lieux, Sylvain Bonnet.

Qualité des soins, innovation thérapeutique (lits de boue brevetés) et diversification commerciale ont porté leurs fruits, sans oublier "l'étroite collaboration avec la ville qui a permis le développement d'une offre cohérente avec, par exemple, des hôtels aux literies adaptées (charte Qualité)", pointe Sylvain Bonnet. Le tout au bénéfice des patients bien sûr, mais aussi de quelque 2500 emplois, directs et indirects. "Seule une Spl, sachant conjuguer sur le long terme rentabilité et intérêt général, pouvait porter une telle action", conclut le responsable qui portera ce message aux Thermalies 2016 (lire encadré).

Les thermes de Vittel revivifiés

À Vittel (88), où les Thermes buvaient la tasse il y a encore six ans, même enthousiasme ! Le directeur de la Sem d'exploitation SETV, Christian Brunet, ne cache pas sa satisfaction devant la "reprise en main" réalisée par la ville, laquelle a racheté l'établissement au groupe Partouche en 2008 avant d'en confier la gestion à une Sem dont elle détient 85 % des actions : "seule une volonté politique forte, inscrite dans un projet de territoire, pouvait ainsi relancer la station".

Dans la foulée avait alors suivi une cure de rajeunissement énergique, la ville engageant plus de 6 millions d'euros sur le bâti, l'alimentation et la distribution d'eau pour ouvrir 2000 m2 de spa et un établissement thermal sur 6000 m2. Cure d'un côté, détente et remise en forme de l'autre, Vittel a redéfini sa politique commerciale, misant ici sur la proximité régionale, élaborant là des synergies avec d'autres équipements de la ville, voire d'autres stations vosgiennes pour proposer des packages. Résultats : "entre 2010 et 2015, 35 % de cures en plus, un spa à la fréquentation doublée et des comptes passés d'un déficit de 600 000 euros à l'équilibre avec 4,2 M€ de chiffre d'affaires", se réjouit Christian Brunet.

Laurence Denès

Quelques chiffres
89 milliards d'euros de chiffre d'affaires ont été générés en 2013 par les Epl thermales, lesquelles emploient par ailleurs près de 1000 salariés, hors vacataires et saisonniers. Stable, le capital social moyen de chaque entreprise se situe autour de 1,2 million d'euros.


Se mettre dans le bain aux Thermalies 2016
Le Salon du Thermalisme, salon dédié à l'eau et au bien-être, se tiendra du 21 au 24 janvier avec 300 exposants spécialisés dans la thalassothérapie, le thermalisme et le spa, parmi lesquels les Epl de Balaruc, Cauterets, Ax-les-Thermes, Néris-les-Bains, Châteauneuf-les-Bains, Bagnères-de-Bigorre ainsi que les Thermes de Vittel.
Au Carousel du Louvre - 99 rue de Rivoli, Paris
En savoir plus sur www.thermalies.com