L'actualité des Entreprises publiques locales

Grand-Est : la SEBL aux petits soins pour la santé

Publié le 21 décembre 2017, par Philippe Pottiée-Sperry

Réaménagement d’un hôpital, construction et restructuration d’EHPAD ou réalisation d’une maison médicale : la SEBL adapte son savoir-faire à de nouveaux marchés. Une stratégie sur la santé et le médico-social encore peu répandue chez les Epl.

: la future maison médicale de la communauté de communes de Longuyon est une première pour la SEBL. Un type de réalisation qu’elle compte bien développer par la suite auprès des collectivités. Crédits photo : SEBL et T2L
: la future maison médicale de la communauté de communes de Longuyon est une première pour la SEBL. Un type de réalisation qu’elle compte bien développer par la suite auprès des collectivités. Crédits photo : SEBL et T2L

Forte de 60 ans d’existence, la SEBL (Société d’équipement du bassin lorrain), qui intervient aujourd’hui sur l’ensemble de la région Grand-Est, diversifie ses activités notamment dans le domaine de la santé. Illustration emblématique : le centre hospitalier spécialisé (CHS) de Jury, aux portes de Metz, a retenu la Sem pour la construction de 3 unités d’hospitalisation de psychiatrie adulte. Le budget s’élève à 15,5 millions d’euros pour un chantier qui doit s’achever fin 2021. La réorganisation complète de l’hôpital s’étalera sur 15 ans.

Pour le CHS de Jury, la SEBL interviendra sur la phase programmation, l’organisation du concours de maîtrise d’œuvre, la passation des marchés aux entreprises de construction, le suivi du chantier et la conformité de la livraison de l’ouvrage. Sa mission comporte aussi des objectifs forts de rationalisation énergétique.

« Pour ce marché d’assistance à maîtrise d’ouvrage, nous avons été choisis grâce à notre niveau de technicité et à des références fortes qui nous rendent crédibles », se réjouit Jérôme Barrier, le directeur général de la SEBL. Et d’ajouter : « Notre savoir-faire nous aide aussi sur d’autres projets dans les champs de la santé, du paramédical et du médico-social, un marché sur lequel nous souhaitons nous développer ».

50% de son activité bâtiment

Ses missions vont des études de diagnostic au suivi des chantiers en passant par la programmation ou l’organisation du recrutement des maîtres d’œuvre. Elle mène 9 projets de restructuration ou construction d’Ehpad (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes).

Au programme également une MARPA (maison d’accueil et de résidence pour l’autonomie), une unité Alzheimer ou 2 centres psychothérapiques. « Sur notre activité bâtiment, la santé et le médico-social représente aujourd’hui 50% du chiffre d’affaires, explique Jérôme Barrier. Notre connaissance de la maîtrise d’ouvrage convainc et rassure les collectivités locales. »

Enfin, à Longuyon, la SEBL s’apprête à démarrer, pour le compte de la communauté de communes, une maison médicale. « Une première pour nous, constate le DG. Une fois qu’elle sera achevée, nous souhaitons nous positionner sur ce type de réalisations en communiquant auprès des collectivités ».

Même stratégie de développement pour les Ehpad, surtout concentrés pour l’instant sur la Meuse, et que la Sem souhaite proposer dans les autres départements du Grand-Est. Parmi ses atouts : une souplesse qui lui permet de répondre à toutes les collectivités quelles que soient leur taille et leur spécificité.

La SEBL mène 9projets de restructuration ou de construction d’Ehpad. Ici l’Ehpad de Gondrecourt-le-Château dans la Meuse. Photo : ©A’Com architectes, SELARL D’architecture

La SEBL mène 9 projets de restructuration ou de construction d’Ehpad. Ici l’Ehpad de Gondrecourt-le-Château dans la Meuse. Photo : ©A’Com architectes, SELARL D’architecture

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK