L'actualité des Entreprises publiques locales

La télé locale 100 % participative

Publié le 16 novembre 2017, par Stéphane Menu

Il y a un an, Chartres Métropole demandait à la Sem Cm’In de mettre en place la première plateforme de streaming locale. En se rendant sur le site de Chartres.Live, les habitants de l’agglomération sont au cœur des évènements qui se déroulent sur leur territoire.

Sur certains évènements, notamment sportifs, 10 000 personnes peuvent être connectés sur le site de Chartres.Live. (Capture d'écran)
Sur certains évènements, notamment sportifs, 10 000 personnes peuvent être connectés sur le site de Chartres.Live. (Capture d'écran)

Depuis 2016, avec Chartres.Live, les habitants disposent de la première plateforme de streaming 100 % locale française. Du match de hand de l’équipe locale en passant par des évènements phares, Chartres.Live fournit aux acteurs de la vie locale la possibilité de s’appuyer sur un outil participatif, correspondant aux critères de la ville intelligente.

Ce lien direct avec les habitants permet de mettre en valeur les savoir-faire locaux. Sans oublier l’avantage non négligeable d’attirer plus facilement des sponsors en assurant aux manifestations un surcroît de visibilité. « C’est un formidable outil de communication », confirme Bernard Orts, directeur général des services de la ville. « Nous diffusons depuis 8 ans les conseils municipaux et communautaires sur les sites de la ville et de l’agglo. Avec Chartres.Live, nous passons à un stade supérieur avec la mise en valeur de salons professionnels, d’évènements sportifs, etc. Nous donnons par ailleurs la parole aux structures associatives qui peuvent ainsi toucher plus facilement leurs publics. »

Jusqu’à 5 directs par semaine

Lancée et exploitée par la Sem CM’IN (Chartres métropole innovations numériques), Chartres.Live s’appuie sur une équipe technique qui assurent jusqu’à 5 directs par semaine. Sur la chaîne, il est possible d’accéder à des replays et à des résumés. Lors du lancement de cette télévision locale, les premiers directs étaient relayés sur Youtube. Mais très vite, il a fallu trouver une autre solution, à savoir l’installation d’un serveur de diffusion propre, pour garder notamment la main sur les publicités. Le maillage optique de l’agglomération permet des réalisations centralisées sans régie mobile.

À la carte

Une chaîne pour quatre « entrées ». En vous rendant sur le site, vous serez invité à cliquer sur C’Sport, C’Culture, C’Business et C’Agglo pour découvrir thématiquement la diversité de l’actualité de l’agglo.

« Selon les évènements diffusés, nous oscillons entre 1 000 et 10 000 personnes connectées. L’idée de Chartres.Live, c’est de remplir les salles, pas le contraire. Grâce à une application que nous avons développée, les spectateurs peuvent se voir sur grand écran », explique Alain Guillotin, directeur général de la Sem CM’IN. Et d’ajouter : « mes enfants ne regardent plus la télé mais sont sur internet. Quand ils verront que leur copain est passé sur le grand écran lors du dernier match de hand, ils voudront y être la prochaine fois », Alain Guillotin est convaincu que ces télés de proximité sont appelées au plus bel avenir.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK