L'actualité des Entreprises publiques locales

Mécénat en sous-sol

EN BREF
Publié le 2 octobre 2017

Pour la 14e édition de Biennale d’art contemporain, Lyon Parc auto accueille les oeuvres de 5 artistes dans ses parc de stationnement souterrains. Une manière de révolutionner l’image des parkings en les rendant plus esthétiques et plus sécurisés et d’associer les sous-sols au reste de la ville comme espaces de créativité et d’innovation.

Oeuvre de Zoer exposée au parking P0 et UGC à la Cité internationale à Lyon. ©LPA
Oeuvre de Zoer exposée au parking P0 et UGC à la Cité internationale à Lyon. ©LPA

La Société d’économie mixte Lyon Parc Auto (LPA) poursuit son approche novatrice du stationnement en ouvrant une fois de plus ses sous-sols à l’art contemportain. L’idée a été lancée en 2016 afin « de rendre accessible l’art dans toutes ses dimensions à un très large public », déclare Louis Pelaez, PDG de la Spl. Les dessins et la bande dessinée ont été mis à l’honneur jusqu’au printemps dernier avec l’exposition Wall Drawings Icônes urbaines de l’Australien Reko Rennie.

Cet automne, la démarche s’inscrit dans le cadre de la Biennale de Lyon avec 5 artistes exposant dans plusieurs parcs :

  • Benedetto Bufalino et Maya Hayuk au parc Fosse aux Ours
  • eL Seed au parc Saint-Jean,
  • Jet Martinez au pac Hôtel de ville
  • Zoer au P0 de la Cité internationale

Il est aussi possible de contempler les créations colorées de Laure Mary-Couegnias au parc Grolée, installées depuis mai.

En tout une quinzaine d’oeuvres sont à voir, dont certaines ont trait avec la voiture : une limousine ping-pong, des carcasses automobiles.

En savoir +

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK