L'actualité des Entreprises publiques locales
Publié le 26 octobre 2017, par Stéphane Menu

Ancien bassin minier, Gardanne, idéalement située entre Aix-en-Provence et Marseille, œuvre à la reconversion d’une friche de 14 hectares en pôle économique, culturel et énergétique d’envergure. C’est par l’intermédiaire de la Semag que cette phase de transformation intense est engagée. L’initiative a reçu un trophée des Epl 2017 dans la catégorie « Ville de demain, ville intelligente ».

Gardanne, un bassin minier historique qui se rêve en territoire à énergies positives. Photo ©Semag
Gardanne, un bassin minier historique qui se rêve en territoire à énergies positives. Photo ©Semag

Entre Gardanne et le charbon, la relation est historique, presque charnelle. Le précieux minerai, ramené à l’anonymat par les révolutions pétrolière et environnementale, n’a pas seulement contribué au développement économique de la commune. Il a participé à la construction de son identité culturelle et sociale. Hier, les anciens carreaux miniers étaient des friches industrielles. La page se tourne.

Ce qui s’était transformé en patrimoine est désormais valorisé par la ville notamment à travers le projet de reconversion du puits Yvon-Morandat. La commune a confié à la Société d’économie mixte d’aménagement de Gardanne et sa région (Semag) le soin de transformer cette friche minière de 14 hectares en un pôle économique, culturel et énergétique de référence de l’aire métropolitaine. Avec un objectif ambitieux : être reconnu Quartier durable méditerranéen (QDM) et devenir le premier pôle d’activité de France labellisé Écoquartier !

Un territoire aux énergies positives !

Pour ce faire, le pôle va accueillir des TPE/PME innovantes et engagées dans une démarche d’économie sociale et solidaire. L’objectif est d’implanter sur le site et dans les 5 ans près de 1 000 emplois directs. « Il ne s’agit plus d’équilibrer un bilan d’opération d’aménagement par des recettes de commercialisation mais de mettre l’utilisateur au cœur de tous les choix stratégiques et de parier sur le bien-être au travail », assure Nicolas Fortuit, directeur de la Semag.

Le pôle accueillera également le « Puits de sciences », véritable cité des sciences de la métropole Aix-Marseille-Provence, lieu de synergies entre sciences, économie, technologie, éducation, recherche et développement. Enfin, cet aménagement reposera sur des solutions innovantes de chauffage et de rafraichissement à partir de ressources naturelles et renouvelables : le premier projet français de géothermie sur eaux d’ennoyage de mine disponibles depuis le plus grand puits minier d’Europe (1100 m de profondeur).

Pour Roger Meï, maire de Gardanne et président de la Semag, ce projet « s’inscrit également dans la politique volontariste de la commune consistant à devenir « Territoire à énergie positive » et à être un véritable laboratoire du concept d’économie circulaire en circuits courts ». La première tranche des travaux de viabilisation a été livrée cet été ; la mise en service du réseau d’énergie est prévue pour l’été 2018 et les travaux de construction des premiers bâtiments neufs ont d’ores et déjà démarré.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK