L'actualité des Entreprises publiques locales

Verrie vire au « zéro déchet »

Publié le 19 septembre 2017, par Stéphane Menu

Sous l’impulsion de la Spl Saumur Agglopropreté, la commune de Maine-et-Loire de 400 habitants se mobilise pour relever le défi d’une réduction significative des déchets. Il suffit d’une bonne dose d’intelligence collective pour y arriver.

Les élèves du groupe scolaire de Verrie ont pu « peser » l’intérêt de réduire les déchets à la source.©Spl Saumur Agglopropreté
Les élèves du groupe scolaire de Verrie ont pu « peser » l’intérêt de réduire les déchets à la source.©Spl Saumur Agglopropreté

Ce n’est pas seulement pour être dans l’air du temps que la Spl Saumur Agglopropreté, créée en 2013 par la Ville de Saumur et la Communauté d’agglomération Saumur Loire développement (CASLD), veut convaincre les habitants de son territoire que l’horizon « zéro déchet » n’est pas une utopie. L’équation dépasse de loin l’exigence environnementale : moins de déchets, c’est certes moins de pollution, mais c’est aussi moins de déchets à traiter et donc des économies publiques à la clé.

C’est dans la commune de Verrie (Maine-et-Loire) que la Spl « testera » la détermination civique des 400 habitants tout au long de l’année 2017. Le point zéro est connu : chaque semaine, ils produisent 1,49 tonne d’ordures ménagères. Une première opération de sensibilisation a été menée auprès de l’école du village où 30 % des déchets ont pu être réduits en activant les leviers du tri, du compostage et de la réduction des emballages.

Les adultes feront-ils mieux ? « Nous avons lancé une enquête téléphonique auprès de la population pour mieux connaître leurs pratiques. Il ne s’agit pas de contrôler ce qu’ils font mais de les inviter à une démarche participative », assure Mathilde Cochard, responsable du pôle tri prévention à la Spl.

Mêmes les poules peuvent participer !
Car avant de sensibiliser, la Spl veut en savoir un peu plus sur les pratiques des habitants vis-à-vis de « leurs » déchets. Que font-ils des déchets recyclables ? Utilisent-ils les déchetteries, le compostage, le paillage (méthode qui consiste à recouvrir le sol du jardin pour éviter que ne poussent les mauvaises herbes), le broyage, etc. ? Même les poules, qui se délectent de certains déchets domestiques, sont appelés à participer à la mobilisation générale !

« Nous sommes en permanence dans la pédagogie de tous ces gestes simples qui peuvent au final nous permettre de réaliser de substantielles réductions, explique Mathilde Cochard. Nous avons récemment fait une démonstration de broyage des déchets verts et nous irons régulièrement devant les habitants pour les inviter à utiliser tous les moyens à leur disposition« .

Si l’expérience à Verrie est concluante, l’opération « Zéro déchet » pourrait rapidement être étendue à d’autres communes de l’agglomération.

En savoir +

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK