L'actualité des Entreprises publiques locales

À Aubagne, l’intergénérationnel fait son nid

Publié le 14 mars 2017, par Philippe Pottiée-Sperry

Portée par la Sem d’aménagement du Pays d’Aubagne, la résidence intergénérationnelle qui verra le jour en 2019 associera habitat social et mixité des populations accueillies. Objectif de ce beau projet : créer de l’échange et de la solidarité entre résidents en retrouvant une authentique vie de quartier.

L'objectif de la résidence intergénérationnelle Les Gavotines : mixer les résidents et non pas les compartimenter selon leurs spécificités. ©Façonéo

En 2004, la ville d'Aubagne commence à plancher sur un projet de résidence pour malades d'Alzheimer, avec l'appui de plusieurs médecins. Plusieurs années passent mais sans pouvoir le faire aboutir. L'idée ne tombe pas pour autant à l'eau avec la volonté de transformer ce projet en le confiant à Façonéo, la Sem d'aménagement du Pays d'Aubagne et de l'Etoile. "À partir de 2013, nous l'avons totalement retravaillé en lui donnant une dimension intergénérationnelle. Il s'agissait de retrouver l'esprit du « cantou partagé » qui repose sur une vraie vie de quartier", explique Robert Abad, le directeur de Façonéo.

Une résidence services 100 % sociale

La démarche dure 2 ans, un temps long mais nécessaire pour faire évoluer et adapter le projet en y associant de nombreux partenaires. Tout ce travail va déboucher sur une résidence intergénérationnelle, bien pensée, dans le cadre d'une opération d'aménagement du quartier du Vallon des Gavots, à Aubagne.

"Il s'agira d'une résidence services 100 % sociale concernant les tout-petits, grâce à une crèche de 32 berceaux, jusqu'aux personnes âgées", précise Robert Abad. Les travaux démarreront en mars 2017 pour durer deux ans. L'opération, dont la réalisation est confiée à Eiffage immobilier, reviendra à dix millions d'euros.

Mixité, convivialité et entraide

Sur 90 logements sociaux, 55 se destinent aux personnes âgées, 10 aux jeunes, 5 aux personnes handicapées (partenariat avec l'association HandiToit) et le reste (T3 ou T4) aux familles. Il a été demandé à l'architecte de mettre l'accent sur un habitat adapté pour chaque type de public accueilli. La conception vise aussi à mixer les résidents et non pas de les compartimenter selon leurs spécificités. Le principe : avoir des voisins différents de soi afin de faciliter l'entraide.

Mixité, convivialité et entraide entre générations constituent donc les maîtres mots de la résidence les Gavotines. Elle possèdera aussi des espaces collectifs et des services ouverts pour les résidents, créés avec les associations du quartier et les services municipaux.

La gestion de la résidence sera déléguée à un bailleur social, accompagné d'un organisme de gestion issu du mouvement mutualiste. "Il a fallu s'accrocher à notre projet car nous avions conscience de faire œuvre utile. Il intéresse déjà beaucoup de monde un peu partout. Notre expérience sera modélisable et fera école", s'enthousiasme le directeur de Façonéo.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK