L'actualité des Entreprises publiques locales

« Tout concourait à redéfinir une nouvelle stratégie d’entreprise »

INTERVIEW
Publié le 22 décembre 2016, par Laurence Denès

Après plus d’un demi-siècle d’existence, la Sebli, marqueur de l’aménagement ouest héraultais, s’offre une nouvelle tranche de vie. Et change de nom pour mieux porter ses ambitions. Rencontre avec Thierry Boucher, directeur général de l’Epl désormais appelée Viaterra.

''À ce redéploiement géographique s'ajoute la nécessité d'une présence sur de nouveaux métiers : TIC, éco-quartiers, silver économie'' Thierry Boucher, directeur général de Viaterra. ©DR

Depuis octobre 2016, la Sebli, Société d’équipement de Béziers et de son littoral, a été rebaptisée Viaterra. Est-ce la fin d’une époque ?

Plutôt le début d’une autre, car ce changement n’est que l’aboutissement d’un processus d’évolution globale qu’il illustre. La Sebli, créée en 1963, peut être fière des projets entrepris qui ont marqué durablement l’agglomération biterroise, tels la station balnéaire du Cap d’Agde, le stade de la Méditerranée, l’IUT, la médiathèque ou le quartier de l’Hours avec son Polygone à Béziers. Mais les temps ont changé, il lui fallait donc aussi évoluer.

Qu’est-ce qui a changé ?

D’abord la conception de l’aménagement territorial qui ne peut plus se limiter à la ville centre et son agglomération, ses deux actionnaires majoritaires et clients historiques. À ce redéploiement géographique s’ajoute la nécessité d’une présence sur de nouveaux métiers : TIC, éco-quartiers, silver économie… Enfin, la baisse des dotations publiques impose de nouveaux montages financiers, dans un système de coproduction immobilière associant tous les acteurs privés et publics pour mieux maîtriser la chaîne d’implantation sur notre territoire (entreprises, bureaux, logements…).

Les causes de la métamorphose ne seraient donc qu’externes ?

La réussite de ces attendus commerciaux appelle évidemment un certain nombre de critères internes, comme la transparence des procédures, gage de confiance, ou la réactivité, gage d’efficience. Or, l’image de la Sebli réclamait des retouches ! À la faveur du changement de gouvernance locale, nous avons donc opéré aussi notre mutation interne et dans une démarche participative, élaboré un mode organisationnel et managérial en accord avec les nouvelles valeurs de l’entreprise : mode projets, démarche qualité

Et pour accompagner ces changements, il était nécessaire d’établir un plan média avec en point final, la question d’un nouveau nom. Nous ne sommes donc pas dans une opération d’affichage mais bien dans l’affirmation d’une nouvelle stratégie d’entreprise !

Pourquoi Viaterra ?

Nous cherchions un patronyme dont la sonorité « fleure » le sud, tout en fluidité, et qui donne l’idée de dynamique vers autrui. Après les logos, nos différents supports de communication vont progressivement voir le jour, dont un site mis en ligne en début d’année. De nouvelles pages pour définitivement marquer celle qui vient de se tourner !

viaterra-epl.fr

Propos recueillis par

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK